parcours-emploi https://parcours-emploi.com Blog de l'emploi, de la formation professionnelle et de l'entreprise Fri, 23 Sep 2022 07:44:04 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.2.13 https://parcours-emploi.com/wp-content/uploads/2018/01/cropped-favicon-32x32.png parcours-emploi https://parcours-emploi.com 32 32 Que savoir sur les start-up https://parcours-emploi.com/2022/09/23/que-savoir-sur-les-start-up/ https://parcours-emploi.com/2022/09/23/que-savoir-sur-les-start-up/#respond Fri, 23 Sep 2022 07:44:04 +0000 https://parcours-emploi.com/?p=868 Read More...]]> On désigne par start-up « jeune pousse », une jeune société technologique innovante avec un fort potentiel de développement. Elle n’est pas seulement une entreprise, mais aussi un état d’esprit que les employés qui y travaillent partagent.

Caractéristiques d’une start-up

Les start-up font souvent l’objet de levées de fond parce qu’elles ont besoin de beaucoup de financement pour démarrer et pour se développer. Leurs créations et ses projets sont exposés à des risques liés à l’innovation. Elles présentent une structure agile qui est le facteur clé de son succès. Les start-ups ont une courte durée de vie, parce qu’elles sont généralement un simple projet ou une société lancée dans le but de développer et de faire valider un business model. Quand elles réussissent, elles deviennent une entreprise classique. Et dans le cas contraire, elles disparaissent. Grâce au web, les start-ups touchent rapidement une clientèle importante. Elles ont des potentiels élevés de rentabilité.

Le statut juridique des start-up

Les start-up font partie d’une catégorie d’entreprises orientées sur l’innovation, elles ne sont pas une forme juridique à part entière. Mais dans la plupart des cas, les start-up optent pour le statut de la SAS ou la Société par Actions Simplifiées. La SAS est un type de société qui fonctionne par le biais de l’émission d’action, mais elle offre plus de souplesse. C’est la seule structure qui confère aux actionnaires de portée des droits variables.

Différence entre start-up et entreprise

Une start-up est une firme qui n’a pas encore de business model stable, mais qui le cherche et essaye de le faire fonctionner. C’est le tout début d’une entreprise qui essaye de grandir de manière exponentielle. Les start-up prennent des risques et sont en constante quête d’innovation.
Tandis qu’une entreprise dispose déjà d’un modèle d’affaires et n’a pas forcément l’ambition de grandir de manière importante. Il connait son secteur et expert dans le champ dans lequel il exerce. Les entreprises classiques fondent au fur et à mesure son modèle d’affaires.

]]>
https://parcours-emploi.com/2022/09/23/que-savoir-sur-les-start-up/feed/ 0
Toutes les réponses à vos questions sur le portage salarial https://parcours-emploi.com/2022/09/13/toutes-les-reponses-a-vos-questions-sur-le-portage-salarial/ https://parcours-emploi.com/2022/09/13/toutes-les-reponses-a-vos-questions-sur-le-portage-salarial/#respond Tue, 13 Sep 2022 15:47:32 +0000 https://parcours-emploi.com/?p=860 Read More...]]> Face à l’évolution du monde professionnel, vous n’êtes plus obligé de choisir entre l’entrepreneuriat et le salariat. Vous pouvez opter pour le portage salarial afin de bénéficier des avantages d’un salarié, tout en gardant votre indépendance. Mais quelles sont les caractéristiques de ce statut et comment cela fonctionne ? Découvrez les réponses dans l’article qui suit.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un type de contrat conclu entre une entreprise de portage salarial, une entreprise cliente et un prestataire de service particulier. Ce concept a été juridiquement reconnu en France à la fin des années 70. Pourtant, ce n’est qu’en 2008 que l’Assemblée nationale et le Sénat ont voté une loi pour le définir légalement.

D’ailleurs, la signature d’une convention collective par les partenaires sociaux a renforcé le cadre légal du portage salarial. Le but étant de sécuriser les salariés portés, les trois parties concluent trois différents contrats :

. un contrat de travail signé entre l’entreprise de portage et le consultant qui considère ce dernier comme un salarié ;
. une convention de portage définissant les modalités de relation qui existe entre le prestataire de service et l’entreprise de portage ;
. un contrat de mission qui définit les conditions d’exécution des missions du salarié porté pour le client.

D’une part, on peut conclure un CDD qui est renouvelable deux fois en portage salarial. Idéal pour les missions de courte durée, ce type de contrat se termine généralement de manière tacite. Les trois parties peuvent également passer un commun accord pour le faire durer le plus longtemps possible.

Quoi qu’il en soit, la durée ne doit pas dépasser 18 mois en portage salarial. D’autre part, il est plus judicieux de signer un CDI lorsque le salarié porté travaille avec plusieurs clients. Plusieurs types de ruptures existent dans ce type de contrat comparé à un CDD. Cette flexibilité est considérée comme un avantage pour un consultant n’ayant pas de grandes visibilités sur son activité.

Comment fonctionne le portage salarial ?

En lisant ce guide du portage de A à Z, vous comprendrez plus facilement son fonctionnement. En choisissant de travailler dans une société de portage, le salarié porté exécute ses missions de manière autonome. Ainsi, il est libre de choisir la nature de sa mission, la durée du contrat et son tarif. Après avoir signé le contrat avec l’entreprise de portage, il a le droit de signer un contrat de prestation avec le client.

Quoi qu’il en soit, la société de portage se charge de l’établissement de la facture du salarié porté. D’ailleurs, elle joue le rôle d’un prestataire de service et d’un employeur. À l’instar d’un salarié classique, le salarié porté reçoit son bulletin de paie tous les mois.

Par ailleurs, il est possible d’opter pour le portage salarial international. Le principe reste le même, mais la seule différence, c’est que les missions s’effectuent à l’étranger. Le salarié porté va donc choisir :

• soit un statut de détaché si la durée des missions ne dépasse pas 24 mois. Ainsi, il conserve ses droits selon le régime social français bien que cette durée puisse être prolongée sous certaines conditions ;
• soit un statut d’expatrié qui l’oblige à souscrire au régime de protection sociale du pays d’accueil. Ce type de statut est destiné à ceux qui effectuent une mission de longue durée.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Le portage salarial est la solution idéale pour concilier indépendance et avantages sociaux pour un salarié porté.

Les avantages du portage salarial en général

En tant que consultant porté, vous travaillez sous un régime général au sein de l’entreprise de portage. Outre votre indépendance, les congés payés, les arrêts-maladies, les assurances santé, vous bénéficierez de plusieurs avantages.

• simplification de la gestion administrative : vous n’avez plus à vous préoccuper de la facturation, de la relance client, de la comptabilité et des diverses déclarations.
• statut sécurisé : l’entreprise de portage vous garantit que vous recevrez systématiquement votre salaire chaque mois. De plus, l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle vous couvre des dommages liés à la réalisation des missions.
• droit à la formation : vous pouvez suivre une formation continue pour élargir vos connaissances jusqu’à la fin du contrat.
• accompagnement business : l’entreprise de portage peut vous donner un accès à son référencement auprès des autres entreprises. Cela vous permet d’élargir votre réseau et de chercher de nouvelles opportunités sur les plateformes de mise en relation.
• facilité d’emprunt : vos bulletins de paie vous permettent de contracter des prêts auprès des établissements financiers. D’ailleurs, les indemnités vous permettent de continuer à régler les mensualités en cas d’arrêt de l’activité.

Les avantages du portage salarial selon les profils

Le portage salarial concerne différents types de profils dont chacun d’eux a ses propres objectifs en optant pour ce statut.

En tant que créateur d’entreprise, vous avez l’opportunité de tester votre projet professionnel sans prendre un grand risque en :

. testant le marché ;
. bénéficiant d’une meilleure garantie financière ;
. créant et en élargissant votre réseau ;
. évitant de gérer les affaires administratives.

Si vous êtes plutôt un demandeur d’emploi, vous pouvez cumuler les indemnités chômage et votre salaire avec le portage salarial. Vous bénéficierez ainsi d’un complément de salaire en soustrayant 70 % du salaire perçu à l’Aide au Retour à l’Emploi. Bien que vous vous orientiez vers une nouvelle activité professionnelle, vos droits Pôle Emploi sont aussi conservés.

Si vous êtes à la retraite, vous pouvez encore exercer des activités professionnelles avec le portage salarial. Ainsi, vous cumulez parallèlement une pension de retraite et des revenus issus de votre activité de salarié porté. En ayant la possibilité de fixer votre tarif et de choisir les missions, vous finirez votre carrière avec plus de souplesse. D’ailleurs, les entreprises de portage privilégient les retraités et les préretraités à cause de leur solide expérience.

Quant à un jeune diplômé, le portage salarial lui permet de s’insérer facilement dans la vie active. En travaillant de manière souple, il n’exerce que les missions avec lesquelles il excelle. Ce sera l’occasion pour lui de booster son CV et de rencontrer d’éventuels futurs employeurs.

Quelles professions peuvent être exercées en portage salarial ?

Vous pouvez exercer plus de 750 professions en portage salarial tant que cela concerne des prestations de services intellectuels. On peut distinguer le métier de :

. coach de vente ;
. conseiller en management ;
. consultant en communication interpersonnelle ;
. conseiller en comptabilité ;
. expert dans le domaine du web et du digital ;
. expert dans le domaine de l’audit ;
. consultant informatique ;
. chef de projet ;
. consultant en ressources humaines, etc.

Cela dit, le portage salarial ne vous permet pas d’exercer tous les métiers comme :

. les services à la personne ;
. les activités réglementées et libérales comme le métier d’avocat, de médecin, d’expert-comptable, etc.

Par ailleurs, les activités qui ne génèrent pas assez de chiffe d’affaires ne peuvent pas être exercées en portage salarial. En principe, il faut que le taux moyen de ce chiffre d’affaires dépasse les 300 € par jour.

]]>
https://parcours-emploi.com/2022/09/13/toutes-les-reponses-a-vos-questions-sur-le-portage-salarial/feed/ 0
Comment se former au permis B quand on travaille ? https://parcours-emploi.com/2022/08/12/comment-se-former-au-permis-b-quand-on-travaille/ https://parcours-emploi.com/2022/08/12/comment-se-former-au-permis-b-quand-on-travaille/#respond Fri, 12 Aug 2022 11:22:22 +0000 https://parcours-emploi.com/?p=848 Read More...]]>  

Le permis B est un véritable tremplin dans la vie professionnelle de tout salarié. Se former au permis quand on travaille n’est pas simple. Le financement est l’un des véritables handicaps qui freinent parfois la réalisation de ce projet. Vous vous demandez alors comment se former au permis B quand on travaille ?

L’utilisation du Compte Personnel de Formation pour financer sa formation au permis B

Le permis B est un élément important dans le CV de toute personne. Aussi, son obtention, même durant la carrière, est une étape très importante. Depuis le 15 mars 2017, il est désormais possible pour les salariés de financer leur formation au permis de conduire. Ceci grâce à leurs droits au Compte Personnel de Formation (CPF).
Le CPF est en effet, un dispositif de financement public de formation continue pour les travailleurs. Ce dispositif permet à tout travailleur actif d’acquérir des droits à des formations mobilisables tout au long de sa carrière professionnelle. Ainsi, vous pouvez également faire valoir vos droits du CPF pour financer votre formation au permis B.
La bonne nouvelle, c’est que depuis le 21 novembre 2019, il est désormais possible que tout salarié ait directement accès à son compte CPF via l’application Mon Compte Formation conçue à cet effet. Ainsi, vous pouvez consulter le montant exact que vous auriez acquis. Ce montant grâce auquel vous pouvez choisir votre auto-école pour votre formation.
Il faut aussi noter qu’à compter de la même date (novembre 2019), les cotisations des salariés du secteur privé sont comptées en euros. Tandis que celles des employés du public sont comptées en heures. Ainsi, plus le temps de travail est élevé, plus le salarié cumule ses droits à la formation. L’État a fixé la conversion de chaque heure de travail à 15 € TTC. Chaque salarié connaît alors l’équivalence de son temps de travail en conversion.

Comment s’inscrire sur Mon Compte Formation pour financer son permis B ?

S’inscrire et bénéficier de ses droits sur son CPF est un processus simple et rapide. Tout se fait en ligne via l’application Mon Compte Personnel de Formation. Quelques jours suffiront pour valider votre demande. Voici les étapes à suivre pour réussir votre demande d’inscription sur la plateforme.
Créez ou connectez-vous à votre compte sur le site.
Faites ensuite une recherche de formation, votre option à choisir ici est « permis B ».
Sélectionnez un organisme de formation agréé.
Étudiez et choisissez une offre selon vos besoins ou le budget dans votre compte CPF.
Cliquez enfin sur l’option « créer mon dossier d’inscription » et complétez les informations demandées.
Envoyez votre dossier.
Votre inscription est ainsi accomplie et un moment de patience est nécessaire pour la validation. Le retour vous est parvenu en quelques jours. À l’exception des salariés du secteur public, ceux du privé peuvent s’inscrire en ligne et faire valider leur inscription tout seul. Les autres ont l’obligation de s’inscrire par le biais de leur employeur. Ceux-ci ne peuvent s’inscrire sans l’accord de la hiérarchie pour le financement de la formation avec le CPF.

Quelles sont alors les conditions pour faire valoir ses droits au financement permis B avec son CPF ?

Le but principal des droits au CPF accordés aux travailleurs est avant tout pour les aider à se former de façon continue. Cela permet de faire évoluer leur statut professionnel. En effet, il y a plusieurs conditions à remplir pour bénéficier du financement avec le CPF.
Justifier que l’obtention du permis B contribue à la réalisation d’un projet professionnel ou la sécurisation du parcours professionnel.
L’auto-école de formation au permis B choisi pour l’apprentissage doit être une école agréée et déclarée de formation professionnelle.
Il faut avoir cumulé suffisamment d’euros ou d’heures dans son compte personnel de formation pouvant permettre de valider sa formation.
L’accord de l’employeur est demandé pour solliciter le financement CPF du permis pour les employés de la fonction publique.
L’accord de l’employeur est nécessaire dans le cas où les heures de formation se déroulent sur le temps de travail (point capital pour le temps de conduite lors de la phase pratique).
Le salarié ne doit pas faire l’objet d’une suspension encore moins d’une interdiction de permis.

Vous l’aurez compris, il est tout à fait possible de se former au permis B si vous êtes dans la vie active. Vos droits à votre compte personnel constituent un atout non négligeable dès lors que vous remplissez les conditions pour en bénéficier.

]]>
https://parcours-emploi.com/2022/08/12/comment-se-former-au-permis-b-quand-on-travaille/feed/ 0
Tout savoir sur les logiciels de gestion https://parcours-emploi.com/2022/07/14/tout-savoir-sur-les-logiciels-de-gestion/ https://parcours-emploi.com/2022/07/14/tout-savoir-sur-les-logiciels-de-gestion/#respond Thu, 14 Jul 2022 10:55:36 +0000 https://parcours-emploi.com/?p=842 Read More...]]> Les logiciels de gestion sont des logiciels informatiques qui permettent de faciliter les diverses tâches ainsi que la collaboration entre les équipes. La plupart des logiciels de gestion peuvent également prendre en charge la gestion des ressources ainsi que d’autres fonctionnalités.

Les types et caractéristiques des logiciels de gestion

Les logiciels de gestion se déclinent en différents types. On peut citer les logiciels de gestion financière, de gestion de réseau, de gestion de la relation client, de gestion des actifs ou encore les logiciels de gestion des stocks.

Avec l’évolution de la technologie et la concurrence croissante dans le domaine, l’on assiste à des logiciels de plus en plus développés et dotés de nombreuses fonctionnalités, d’intégrations et de plans d’assistance pour répondre aux différents besoins. Ces outils ont certaines caractéristiques :

– Définition de la portée

Le logiciel de gestion répond aux exigences de chaque projet ainsi qu’aux échéances du client afin que l’équipe puisse agir efficacement.

– Planification

Les solutions logicielles de gestion sont généralement dotées d’un système de planification performant. La planification centralisée donne la possibilité aux équipes d’être mieux coordonnées.

– Allocation des ressources

Le logiciel de gestion commerciale a la capacité de rationaliser les projets en donnant aux dirigeants une visibilité sur les charges de travail en cours et celles qui sont à prévoir. Le flux de travail n’est pas perturbé et permet à chaque équipe d’évoluer en vue d’atteindre un objectif commun.

Qu’est-ce qu’un logiciel de gestion certifié ?

Le logiciel de gestion certifié a la particularité de contenir une attestation de norme de qualité. La certification la plus connue est NF et garantit une conception respectueuse des normes ainsi qu’une optimisation des diverses tâches qui y sont intégrées. Ce type de logiciel se démarque par sa pérennité et ne soumet l’utilisateur à aucun risque ou pénalités.

]]>
https://parcours-emploi.com/2022/07/14/tout-savoir-sur-les-logiciels-de-gestion/feed/ 0
Comment faire un bon recrutement ? https://parcours-emploi.com/2022/06/13/comment-faire-un-bon-recrutement/ https://parcours-emploi.com/2022/06/13/comment-faire-un-bon-recrutement/#respond Mon, 13 Jun 2022 09:42:06 +0000 https://parcours-emploi.com/?p=836 Read More...]]> Ne vous fiez pas au nombre de chômeurs qui est assez élevé en ce moment, car le recrutement peut être un vrai parcours du combattant pour pouvoir faire la bonne pioche. Les critères qui se posent avant et durant le recrutement sont difficiles à compléter tant par le recruteur que par le postulant.

Bien détailler la fiche de poste

Les recruteurs ont tendance à négliger le contenu d’une fiche de poste lors de la procédure de recrutement. Ils pensent tout de suite au déroulement des entretiens et les intégrations des candidats.

Il faut éviter ce genre de raisonnement si vous voulez réussir à faire un recrutement à la hauteur des attentes d’une entreprise. Que vous recrutiez pour le compte du service production ou logistique ou encore qualité, la rédaction d’une fiche bien fournie en détails est indispensable pour axer le repérage du candidat. Le recruteur doit ainsi rassembler et comprendre les attentes des départements qui veulent recruter.

Les détails sur le poste doivent être explicites, concis et faciles à comprendre pour attirer la bonne candidature par rapport aux compétences professionnelles et relationnelles requises. Les détails sur le contrat de travail doivent aussi y être claires. Si possible, il est même recommandé d’y mentionner les horaires et les jours de travail. C’est en principe le premier point qui vous mènera vers un bon recrutement.

Un bon recrutement repose sur une bonne stratégie de diffusion

Un des conseils pour vos recrutements est de disposer d’une bonne stratégie de diffusion. Il doit informer les salariés par le biais des annonces sur les outils de communication interne ou des notes internes. Cette étape étant entamée, les RH doivent passer au recrutement de candidats externes.

Concernant la diffusion de l’annonce pour ce second cas, le recruteur doit faire appel à tous les réseaux de recrutement susceptibles d’atteindre le plus grand nombre de candidats. Il peut passer par les médias comme les journaux, internet ou les annonces télévisées. Il peut aussi s’offrir les services d’un cabinet de placement ou de recrutement. Et enfin, il peut compter sur la transmission de l’information de recrutement par les salariés.

Tout ce qui compte dans cette étape, c’est de faire savoir au maximum de gens qu’un tel département d’une telle entreprise recrute. Cette information indique tout d’abord une bonne croissance et une bonne image de l’entreprise. Elle permettra aussi d’avoir un large choix de candidature.

Une bonne organisation de la présélection au choix final du bon candidat

Après que vous ayez assuré du côté de la rédaction de la fiche de poste et de la diffusion de l’annonce de recrutement, il vous reste le choix du bon candidat à faire. Pour accélérer la présélection, les dossiers de candidature doivent être confrontés aux critères requis par le poste.

Lorsque le recruteur prend les candidats présélectionnés en entretien de visu, il doit diriger l’échange selon un questionnaire préétabli afin de bien sonder les qualités et les défauts du candidat. Sur internet, vous pouvez consulter les bonnes méthodes pour ce faire. Le recruteur peut aussi s’aventurer à poser des questions spontanées qu’il juge pertinentes, mais cela doit se limiter à 2 questions seulement pour ne pas perdre l’objectif de l’entretien.

Privilégiez également l’écoute lors de l’entretien, car les candidats doivent pouvoir poser toutes les questions sur les sujets qui leur sont encore flous. Ainsi, vous recruterez un candidat bien motivé et bien informé pour éviter toute rupture de contrat par la suite à cause d’un quelconque malentendu.

]]>
https://parcours-emploi.com/2022/06/13/comment-faire-un-bon-recrutement/feed/ 0
Les avantages de la formation à domicile https://parcours-emploi.com/2022/05/09/les-avantages-de-la-formation-a-domicile/ https://parcours-emploi.com/2022/05/09/les-avantages-de-la-formation-a-domicile/#respond Mon, 09 May 2022 08:10:35 +0000 https://parcours-emploi.com/?p=826 Read More...]]> Les formations à domicile prennent de l’essor aujourd’hui. C’est un système d’apprentissage qui comporte de nombreux avantages. Ci-après les bonnes raisons de l’adopter vous aussi et de profiter de tous ses atouts.

Les aspects positifs de la formation à domicile

La formation à domicile, que l’on peut appeler aussi formation à distance, se fait dans le lieu de votre choix. Que vous soyez chez vous, chez des amis, chez vos parents ou à l’autre bout de la planète, vous pouvez la suivre. Peu importe l’endroit où vous vous trouvez, ce système éducatif vous permet de continuer à vous former. Dans le confort de votre fauteuil préféré ou sur votre lit, vous étudiez.

Se former à domicile grâce à lecolefrancaise.fr, c’est également vous offrir la possibilité de travailler à votre rythme. Tout/e seul/e, sans distraction ou peut-être avec une musique de fond, vous vous formez plusieurs heures d’affilée ou juste une heure.

Quoi de mieux que de travailler dans un environnement familier ? C’est sécurisant parce que c’est un endroit que vous connaissez parfaitement. Vous avez moins de stress que si vous deviez vous rendre en présentiel dans un centre quelconque. Vous y avez vos repères qui vous permettent d’être mieux concentré/e et organisé/e. A ce propos, vous apprenez à mieux planifier votre quotidien, à mieux gérer votre temps.

Si vous êtes du genre brouillon/ne, vous cultivez des qualités qui vous aident à devenir plus responsable.

Si vous êtes de nature timide, c’est sans doute une solution que vous trouvez très adaptée. Ou bien si vous ne voulez pas prendre des risques avec la pandémie qui sévit encore et toujours, c’est une formule intéressante. Ce ne sont là que quelques-uns des aspects positifs de la formation à domicile.

Se former à domicile, pour qui ?

En fait, la formation à domicile s’offre à tous. Que vous soyez un élève qui doit suivre votre scolarité, poursuivre des études supérieures ou apprendre un nouveau métier, c’est pour vous. C’est également adapté si vous désirez vous former pour candidater pour un autre poste dans votre entreprise. Suivez une formation à domicile si vous devez préparer un concours, ainsi, vous vous formez quand vous le pouvez. L’un des avantages de la formation à domicile, c’est que vous pouvez mener en parallèle une autre activité. En effet, une telle formation peut être suivie même en pleine nuit ou le week-end.

Il existe toute une panoplie de formation à distance, choisissez celle qui correspond à vos besoins et à votre emploi du temps. Le CNED par exemple est un bon choix destiné aux enfants et aux adultes. Vous travaillez où vous le voulez, quand vous le voulez et selon votre rythme. Les programmes sont disponibles 24 h/ 24. C’en est fini des longs trajets chaque jour, du stress du transport et des enfants/collègues harceleurs.

Étant plus disposé, vous travaillez avec plus d’efficacité, vos capacités de mémorisation et de concentration sont meilleures. De plus, avec le CNED, vous n’êtes pas livré/e à vous-même. Vous bénéficiez d’un suivi et d’un encadrement individualisé avec des professeurs expérimentés. Optez pour la formation à domicile, ce n’est qu’avantages.

]]>
https://parcours-emploi.com/2022/05/09/les-avantages-de-la-formation-a-domicile/feed/ 0
Comment créer son entreprise ? https://parcours-emploi.com/2022/04/01/comment-creer-son-entreprise/ https://parcours-emploi.com/2022/04/01/comment-creer-son-entreprise/#respond Fri, 01 Apr 2022 08:50:28 +0000 https://parcours-emploi.com/?p=818 Read More...]]> La création d’une entreprise nécessite une bonne préparation. Tout doit être bien étudié pour limiter les imprévus. Vous pouvez de ce fait prendre en compte les points suivants avant de lancer votre société sur le marché.

Choisir le bon projet

Avant toute chose, vous devez vous former sur la création d’entreprise pour minimiser les risques. Pour ce faire, consultez le site L’école moderne. Par la suite, il vous sera plus facile de trouver une idée solide pour créer une entreprise qui durera pendant de très longues années. Vous pouvez par exemple choisir une activité traditionnelle, mais aussi sécurisante. Vous avez aussi la possibilité de lancer une activité innovante pour attirer l’attention des clients cibles. Le lancement d’un cabinet multidisciplinaire peut se faire si c’est ce qui vous convient. En tout cas, vous ne devez pas vous précipiter pour valider votre projet.

Chercher des financements pour l’entreprise

Il est important de choisir si vous voulez créer la société tout seul ou avec des amis avant de chercher les financements. Cela peut avoir des impacts sur certains aspects. Avant et pendant, mais aussi après le lancement de l’entreprise. Cela peut concerner le domaine psychologique ou financier. Sachez qu’il est plus facile de trouver les financements dont vous avez besoin après avoir déterminé le nombre de fondateurs de la société.

Choisir la structure juridique avant de chercher le lieu d’implantation

Il est primordial de bien choisir le statut juridique de votre société avant de vous lancer. Vous pouvez par exemple opter pour une SARL ou SAS avec une personne morale. Il y a aussi l’entreprise individuelle avec un statut EI ou EIRL. N’oubliez pas non plus de choisir le bon emplacement pour installer votre société. En effet, le lieu doit répondre à vos attentes personnelles, mais aussi professionnelles.

Réaliser des apports avant de lancer les formalités officielles

Vous devez faire attention à trouver les apports essentiels pour lancer votre société sans avoir le moindre souci. Ce point est important pour assurer le lancement et le bon fonctionnement de l’entreprise. Ici, une bonne communication est importante pour obtenir la confiance des créanciers. N’oubliez pas de demander les aides d’un spécialiste si vous avez du mal à vous en sortir avec les démarches officielles.

]]>
https://parcours-emploi.com/2022/04/01/comment-creer-son-entreprise/feed/ 0
Comment réussir à concilier études et travail ? https://parcours-emploi.com/2022/03/23/comment-reussir-a-concilier-etudes-et-travail/ https://parcours-emploi.com/2022/03/23/comment-reussir-a-concilier-etudes-et-travail/#respond Wed, 23 Mar 2022 06:57:04 +0000 https://parcours-emploi.com/?p=811 Read More...]]> Étudier et en parallèle travailler ne sont pas souvent facile. Cela requiert une véritable organisation et de bonnes méthodes. Pour arriver à concilier études et travail, voici quelques précieux conseils.

1. Bien gérer son temps

Concilier études et travail nécessite de réelles compétences en gestion de temps. Si vous divisez votre journée en différentes tranches, vous allez vite vous rendre compte qu’il est tout à fait possible de mieux gérer son temps. Dans votre programme, réservez assez de temps pour le sommeil. Le reste du temps, vous allez jongler entre cours, travail, transport et devoirs. D’où l’importance de bien dormir. Après avoir déterminé le nombre d’heures nécessaires pour le travail et les études, pensez à allouer quelques heures de pause par jour. Pour gagner en efficacité dans la gestion de votre emploi du temps, vous pouvez miser dans des applications mobiles de gestion de temps.

2. Faire attention au surmenage

En sachant qu’une personne a ses limites, il faut parfois s’accorder un peu de répit. Dans le cas échéant, vous risquez de ne pas tenir longtemps dans votre travail et vos études. Si votre objectif est de pouvoir payer vos frais de scolarité, le mieux est alors de diminuer votre nombre de cours et de se concentrer davantage dans votre travail. Vous avez besoin de vous décompresser pour ne pas tomber dans le surmenage. S’il le faut afin de trouver du temps dans la journée, réduisez alors les heures de cours par session ou les heures de travail.

 

3. Être fidèle à vos objectifs

Visionner vos objectifs permet de ne pas abandonner en cours de route. Même si votre situation semble parfois s’éterniser, il faut rester motivé. Le fait de payer vos études vous-même est une raison de plus pour terminer vos cursus jusqu’à la fin. Ce qui est sûr c’est que vous allez prendre vos cours avec plus de sérieux, car ceux-ci sont les fruits de votre dur labeur.

]]>
https://parcours-emploi.com/2022/03/23/comment-reussir-a-concilier-etudes-et-travail/feed/ 0
Tout savoir sur le Sport Business Club https://parcours-emploi.com/2022/03/23/tout-savoir-sur-le-sport-business-club/ https://parcours-emploi.com/2022/03/23/tout-savoir-sur-le-sport-business-club/#respond Wed, 23 Mar 2022 05:59:11 +0000 https://parcours-emploi.com/?p=804 Read More...]]> Les clubs d’entreprises ont pour but de réunir des professionnels autour d’une passion commune et développer leur réseau. Le concept du Sport Business Club est le même.

D’où vient le concept du Sport Business Club ?

Tous les jours, les chefs d’entreprise sont confrontés à de nouveaux challenges. S’ils veulent remporter la compétition, ils doivent s’entraîner comme des sportifs de haut niveau. C’est une constatation de Vianney Lepoutre, entrepreneur depuis plus de 10 ans. Il a donc fait de ces règles siennes. Il a décidé que d’autres professionnels doivent aussi en profiter. De là, il a créé le premier concept du Sport Business Club en mai 2017.

Il a réalisé que pour être performant, un dirigeant d’entreprise doit prendre soin de lui et doit faire attention à sa santé et à son corps. En effet, le sport de haut niveau contribue non seulement à la bonne santé des personnes, mais agit également sur la performance et sur le dépassement de soi. Ce sont des bienfaits qu’il faut impérativement appliquer dans le monde professionnel. Le club a donc pour objectif : le partage, la convivialité, le réseau et la force du collectif.

Les principes du Sport Business Club

Les trois grands principes du Sport Business Club sont :

• Développer la forme et l’état de santé des membres pour qu’ils puissent allier performances professionnelles et équilibre physique/mental ;
• Partager des opportunités d’affaires entre les membres du club ou sur les réseaux sociaux ;
• Effectuer des activités physiques et mentales, tout en apprenant les bonnes habitudes nutritionnelles, le fonctionnement du sommeil et de l’hydratation. Effectivement, pour se sentir bien, il faut savoir gérer son sommeil et sa nutrition. À noter que les groupes doivent avoir des experts et des coachs de haut niveau.

Bref, le principe du Sport Business Club est donc d’amener les membres du club, c’est-à-dire les chefs ou les cadres d’entreprises, à intégrer le sport dans leur routine. Pour améliorer les aptitudes mentales et managériales, et surtout, pour permettre aux professionnels d’être de bons compétiteurs dans la vie, le sport est indispensable.

Les bénéfices d’intégrer un Sport Business Club

L’objectif de ce genre de groupe est de créer des impacts durables sur le développement des personnes et des entreprises. Les coachs professionnels des clubs essaient toujours de diagnostiquer les enjeux et la santé des membres pour fournir des programmes sur mesure. En effet, en intégrant ce genre de groupes professionnels, vous pourrez :

• Avoir de nouvelles relations pour développer votre activité ;
• Partager des moments enrichissant et agréable en dehors du monde professionnel ;
• Être capable de développer un rythme de vie qui vous prépare au mieux à chaque nouvelle compétition professionnelle et sportive : avoir un esprit compétitif ;
• Pouvoir cultiver de nouvelles valeurs que la plupart des dirigeants d’entreprise partagent ;
• Avoir un mental plus fort ;
• Être capable de gérer les énergies.

Le Sport Business Club peut vous apporter beaucoup de bienfaits, aussi bien professionnels que personnels. En plus, vous avez un large choix, car les sports varient d’un club à un autre.

L’importance du réseautage

Le réseautage fait désormais partie de l’entreprise d’aujourd’hui. Il permet aux entrepreneurs de faire connaissance et de faire des échanges, dans le but de faire prospérer leurs activités. Le réseautage est important, que vous évoluiez en B2C ou en B2B. Le relationnel permet de développer le business. C’est d’ailleurs l’un des outils les plus efficaces.

Notez bien que tous les chefs d’entreprise qui réussissent leurs affaires placent le réseau au centre de leurs préoccupations. En effet, ils essaient d’intégrer ce processus dans leur stratégie de développement. Qu’il s’agisse d’un Sport Business Club, d’un business club pour les start-ups, d’un club d’affaires pour accélérer un business ou d’un club à vocation de développement international, les avantages pour un entrepreneur sont énormes, et ce, peu importe votre secteur. Vous pourrez toujours :

• Développer des collaborations ;
• Dénicher de nouveaux contacts ;
• Être au courant des nouvelles tendances ;
• Partager vos expériences et optimiser l’échange des savoirs ;
• Trouver du soutien ;
• Avoir des recommandations ;
• Trouver des solutions aux problèmes grâce au cerveau collectif ;
• Obtenir plus de crédibilité et de visibilité.

]]>
https://parcours-emploi.com/2022/03/23/tout-savoir-sur-le-sport-business-club/feed/ 0
Quels sont les objectifs du portage salarial ? https://parcours-emploi.com/2022/01/31/quels-sont-les-objectifs-du-portage-salarial/ https://parcours-emploi.com/2022/01/31/quels-sont-les-objectifs-du-portage-salarial/#respond Mon, 31 Jan 2022 10:07:20 +0000 https://parcours-emploi.com/?p=798 Read More...]]> Le portage salarial permet à ceux qui le souhaitent de garder le statut de salarié tout en restant indépendant. La société de portage va accompagner le professionnel dans le développement de son activité mais le laisse accomplir ses missions en toute autonomie. Ce compromis très équilibré fait que le portage salarial est devenu une forme d’emploi qui connaît un succès grandissant auprès de nombreux Français.

Les objectifs du portage salarial pour le jeune diplômé et le demandeur d’emploi

Les jeunes qui viennent juste de décrocher leur diplôme et qui ne possèdent aucune expérience à leur actif trouvent leur compte dans le portage salarial. Ils peuvent se constituer cette expérience qui leur manque tant en travaillant dans une entreprise où ils vont côtoyer des experts dans différents domaines. C’est à l’occasion de telles missions qu’ils vont étoffer un réseau comprenant peut-être leur futur patron ou leur futur associé. Grâce au portage salarial, un jeune diplômé peut entrer de plain-pied dans la vie active sans s’embarrasser des formalités administratives liées à la création d’entreprise.

Quant au demandeur d’emploi, le portage salarial peut l’aider à se réorienter sur le plan professionnel et il ne perdra pas ses droits en tant que chômeur. En effet, le portage salarial est une excellente façon d’ajouter un salaire aux indemnités de chômage. Grâce à certains sites, vous pouvez même faire une simulation du salaire net que vous allez percevoir avec le portage. Le calcul de l’indemnisation chômage associé au salaire s’effectue ainsi : ce sont 70 % du salaire perçu via le portage salarial qui sont soustraits au montant initial de l’ARE (Aide au Retour à l’Emploi). Donc, le portage salarial est un bon moyen d’arrondir les fins de mois pour les demandeurs d’emploi. Un engagement sans risque et à court terme.

Les objectifs du portage salarial pour le retraité et le créateur d’entreprise

Certains retraités souhaitent continuer à rester dans la vie active et ont encore envie de mettre leur savoir-faire et leur compétence au service des entreprises. C’est par le portage salarial qu’ils peuvent le faire et de ce fait, ils cumulent leur pension avec le salaire perçu en tant que consultant porté. De plus, grâce à leur longue expérience, ils comptent parmi les préférés des sociétés de portage. Les entreprises clientes sont également plus confiantes en travaillant avec des hommes et des femmes qui possèdent une grande expertise. Elles savent que ce genre de consultant ne tâtonne pas en exécutant une mission, il sait exactement que faire, à quel moment, quelle décision prendre, etc.

Le consultant porté retraité tire profit aussi du portage salarial car il peut cumuler plusieurs sources de revenus. Il a le loisir de choisir quelles missions accepter et lesquelles refuser et il peut décider ses tarifs lui-même. Pour le créateur d’entreprise enfin, le portage salarial est la solution indiquée pour tester son projet sur le terrain en toute sécurité. Il peut progressivement se constituer un réseau, démarcher ses clients et acquérir des compétences indispensables pendant qu’il réalise ses missions. On peut dire que via le portage salarial, il s’entraîne, il se forme, il cultive des qualités et développe un savoir-faire et des aptitudes en vue de ce qu’il a toujours souhaité faire : lancer sa propre entreprise.

]]>
https://parcours-emploi.com/2022/01/31/quels-sont-les-objectifs-du-portage-salarial/feed/ 0